Les interventions 2001 - 2007 des "Actionnaires du Galop"

"Commission Propriétaires
et accueil des Socioprofessionnels"


Commission suivie par les Actionnaires du Galop
(Qui sont tous les membres de la commission ? : Cliquez sur le logo ci-dessus)



Accès direct aux autres Commissions
Accès direct à une date :
Dernière mise à jour : 01/10/2007
Prochaine réunion : ND

Commissions Propriétaires
du 18 septembre 2007

1. Approbation du compte-rendu de la réunion du 18 avril 2007
2. Budget à date
3. Bilan des actions de prospection
4. Compte-rendu de l'opération HEC au Féminin
5. Bilan des déjeuners de province
6. Synthèse nouvelle loi ISF
7. Questions diverses
Elodie Garamond préside la commission en l'absence de son Président, M. Philippe Bouchara.


Commissions Propriétaires
du 18 avril 2007
- Approbation du compte-rendu de la Commission du 21 février 2007
- Présentation d'un nouveau cadeau pour les premières victoires
- Nouvelle entité visuelle du Département Propriétaires
- Plan d'actions de prospection mis à jour
- Questions diverses

Commissions Propriétaires
du 21 février 2007
1. Approbation du compte-rendu de la Commission du 12 décembre 2006
2. Budget final 2006
3. Actions sur les pôles régionaux
4. Actions de prospection
5. Questions diverses

Commissions Propriétaires
du 12 décembre 2006
- Bilan de fin d'année
- Présentation du film "Propriétaires"
- Plan d'actions 2007
- Questions diverses

Commissions Propriétaires
du 12 septembre 2006
1. Approbation du compte-rendu de la Commission du 28 juin 2006 (PHB)
2. Etat d’avancement du plan d’actions et consommation à date du budget (EG
+ IS)
3. Compte-rendu du meeting de Deauville (PHB)
4. Compte-rendu semestriel avec l’Affiche (EG)
5. Plan d’actions du week-end de l’Arc de Triomphe (IS)
6. Actions de fidélisation « Province » (EG)
7. Questions diverses

Commissions Propriétaires
du 28 juin 2006

1) ACTIONS DE PROSPECTION
Il a été suggéré d’envoyer un courrier adapté aux deux mille propriétaires « dormants » pour les informer que le Département Propriétaires organise des matinées d’entraînement (avec visite des pistes) suivi d’un déjeuner. Les propriétaires qui répondront seront peut-être prêts à investir.

2) SALONS PROPRIETAIRES

Le système des bracelets et les badges a bien fonctionné et le Département Propriétaires à eu de très bons retours.
Le Département Propriétaires va organiser une réunion avec l’AFFICHE pour faire évoluer les buffets pour les propriétaires qui déjeunent tous les jours dans les Salons Propriétaires.
Les membres de la Commission confirment dans l’ensemble, une grande amélioration des prestations de l’AFFICHE.
Il a été demandé un réaménagement du Salon des Propriétaires à Longchamp.
France Galop devrait par ailleurs, obtenir une autorisation de modification de façade, si nous souhaitions ouvrir la vue sur piste.
En ce qui concerne le Prix de l’Arc de Triomphe, pour optimiser cette journée exceptionnelle, il serait souhaitable d’obtenir deux salons, afin de pouvoir accueillir beaucoup plus de propriétaires.

3) PLAQUETTE FISCALITE/PLAQUETTE PROPRIETAIRES

Celle-ci a été présentée au membres de la Commission Propriétaires. La maquette de la plaquette fiscale et différentes formes de propriété existantes (classeur & nuancier) seront remises aux propriétaires, courtiers et entraîneurs et seront distribuées aux ventes.
Il sera ajouté un « exemple » pour expliquer la fiscalité des propriétaires professionnels, plus simplement.

Celle concernant les propriétaires a été traduite en version anglaise, allemande et espagnole avec les logos du Département des Propriétaires & du FRBC au dos. Les frais de traduction et de mise en page, pour les versions espagnoles et allemandes, ont été pris en charge par le FRBC.

4) COMMUNICATION

En projet, la création de sous-mains de bureau pour les Entraîneurs et Courtiers, avec tous les numéros de téléphones utiles (hotline, service vétérinaire, changements de montes, calendrier des ventes, dates de clôture d’inscriptions aux ventes/courses….).
Ce sous-main permettra d’avoir un vrai outil de travail logotypé DP.


Commissions Propriétaires
du 18 mai 2006

Il a été rendu un hommage à Monsieur Alain LEQUEUX décédé début mai 2006, par toute la Commission. Certains membres étaient des amis très proches de cette figure emblématique du monde des courses des années 80.

1) La société SOPRA a été mandatée pour étudier les besoins d’un nouveau site Internet, à la suite des demandes des différents acteurs et utilisateurs. Le futur site sera mis en place par France Galop fin 2007.

2 ) ACCUEIL ET FIDELISATION
- Salons Propriétaires :
Il a été demandé à l’AFFICHE d’indiquer le prix devant le buffet déjeunatoire des Salons Propriétaires et de confirmer le forfait dessert à 6 €.
Après une victoire de groupe, le Champagne est désormais offert au propriétaire et à son entourage. Ils seront accompagnés, au Salon des Propriétaires, après la remise de la coupe, par des hôtesses dédiées à ce rôle.
- Réception diverses :
Une réception sera organisée le dimanche 20 mai à Maisons Laffitte, ou seront accueillis tous les acheteurs de chevaux à réclamer et les entraîneurs de l’année 2005.
L’hippodrome de Clairefontaine aimerait organiser une réception du même type, afin de faire des actions de promotion et d’accueil.
Les coûts seront pris en charge par l’hippodrome de Clairefontaine.

2) ACTIONS PROSPECTION ET RECRUTEMENT

- Médias et Publicité :
Le Département Propriétaires a sollicité l’étude Gatard afin de définir les typologies de quatre propriétaires que nous avons pour cible. Des entretiens individuels ont eu lieu pour définir les freins et les motivations à l’achat d’un cheval de course.
La publicité du Département Propriétaires, dans le magazine « GOLF » paraîtra le 27 juin prochain.
- Prospection :
Des rendez-vous ont été pris avec les anciens élèves de grandes écoles, car ce sont des personnes susceptibles d’avoir des revenus élevés et déjà captifs.

3) ACTIONS D’ACCOMPAGNEMENT ET SERVICES

De nombreuses demandes de couleurs ont été faites.
Les procédures d’agrément sont en augmentation et les nouveaux propriétaires nous remercient de la rapidité des dossiers traités.


Commissions Propriétaires
du 8 mars 2006

PRESENTATION DU PLAN D’ACTION ET DU BUDGET

Un grand nombre d’actions souhaitées par la Commission pourront être mises en œuvre dès cette année 2006 :
1) Hotline.
2) Revue du Galop.
3) Abonnement Courses et Elevage offert aux nouveaux propriétaires pendant 1 an.
4) Plaquette propriétaire : comment devenir propriétaire en français et en anglais.
5) Brochure fiscalité & propriétariat.
6) DVD de fin d’année des grandes courses de l’année passée.
7) Vidéo clip sur l’activité propriétaire.
8) CD Rom/agrément.
9) Photo-gagnants : le DP négocie le tarif avec les différentes agences de photographes pour l’envoi des photos aux associés.


Commissions Propriétaires
du 9 janvier 2006

1) PRESENTATION DU PLAN D’ACTION DU DEPARTEMENT PROPRIETAIRES
Accueil
Mettre en place un service d’accueil 5 étoiles.
Limiter l’accès à la base de données de France Galop sur la borne Internet dans l’espace propriétaires.

2) ACCOMPAGNEMENT ET SERVICES
La commission propose de remettre à jour un contrat « Propriétaire/Entraîneurs » qui sera proposé au nouveau propriétaire ainsi qu’à l’Association des Entraîneurs. Ce contrat stipulerait tous les tarifs de déplacement, frais vétérinaires classiques, maréchal….

3) INTERNET : CREATION D’UN GROUPE DE TRAVAIL

Il a été décidé d’améliorer le site de France Galop et que la refonte prévue du site soit en adéquation avec les besoins des propriétaires et socioprofessionnels.


Commissions Propriétaires
du 8 septembre 2005

1) AGREMENTS
Paul-Marie Gadot présente les résultats du 1er semestre 2005 concernant le nombre d’agréments :
- 146 associés en 2004
- 327 propriétaires en 2004 dont 107 étrangers
- 5451 propriétaires sont enregistrés dans la base de France Galop dont 3549 sont actifs
- 245 sont sortis en 2004 de l’effectif

2) Il va être proposé qu’au sein de France Galop, soit créé un vrai département dédié aux propriétaires et à l’accueil de socio-professionnels.
Nous savons tous, que nos meilleurs représentants pour ramener de nouveaux propriétaires, sont les propriétaires eux-mêmes. Si tous les ans, chaque propriétaire faisait adhérer un de ses amis à sa passion, le nombre de propriétaire pourrait doubler d’année en année.


Commissions Propriétaires
du 21 juin 2005

1) BILAN DES GRANDS PRIX DU PRINTEMPS
Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (29 mai 2005)
Cette journée révèle que les entrées payantes sont en hausse (2.356 vs 1.508 soit +52%).
Les enjeux PMH baissent de 20%.

2) Les espaces propriétaires

Les espaces propriétaires ont plutôt bien fonctionné sur Auteuil, avaient accès à l’espace, les propriétaires entraîneurs ayant un partant ; sur Chantilly, impossible de faire la sélection car deux entrées (espace socioprofessionnels).

3) La restauration

Une amélioration de l’avis de tous.

4) LA CHARTE DES HIPPODROMES
La commission propose d’étudier en liaison avec la Commission des Régions et la Fédération Nationale, les moyens de mettre en œuvre pour le contrôle de la bonne application de cette chartre, par tous les hippodromes de France accueillant une réunion PMU et les sanctions à prendre en cas de non respect.


Commissions Propriétaires
du 29 mars 2005

ETUDE DU CAHIER DES CHARGES DES HIPPODROMES DE PROVINCE

Il a été suggéré qu’après adoption du cahier des charges concernant la sécurité des hippodromes, il serait possible de déléguer une personne de France Galop chargée de contrôler la bonne application des règles en vigueur.


Commissions Propriétaires
du 15 février 2005

Cette réunion de reprise a surtout servie à mettre en perspective nos objectifs pour 2005. Philippe Bouchara dans son introduction a rappelé ce qui avait été définitivement mis en place en 2004.

I. Espaces propriétaires
1. En 2005, tous les hippodromes de la région parisienne auront enfin leur espace.
2. La définition des conditions d’accès aux espaces propriétaires ont été pour les années à venir clairement stipulée :
- Accès libre à tous les propriétaires et à leurs invités pendant la semaine.
- L’accès sera réservé aux seuls propriétaires ayant un partant et à leurs invités pendant les week-end ou les journées spéciales.

II. Magazine propriétaire
Bien qu’un débat ait été engagé sur le financement et la pérennité de ce magazine, il y a unanimité chez les membres de la commission pour reconnaître le côté indispensable et la qualité de ce produit. Quoiqu’il en soit, le financement du magazine est assuré pour 2005.

III. Recrutement des nouveaux propriétaires
90 personnes ont répondu aux invitations de France Galop sur les 1000 personnes contactées par mailing.
Sur ces 90 personnes, 25 personnes, selon Isabelle Sepulchre, sont susceptibles de devenir propriétaires dans un futur proche. Deux d’entre eux ont demandé leurs couleurs. Le budget consacré à ce mailing a été de 35 000 Euros. La commission a approuvé l’idée que le fichier PMU soit utilisé comme nouveau mailing.
Quelque soit l’origine de ce mailing, il faudra au-delà des invitations réservées aux prospects, organiser, pour que les retombées soient optimales, un véritable suivi marketing relationnel.

IV. Projets 2005
Parmi les actions non abouties en 2005 les deux projets phares sont la révision de l’agrément pour les nouveaux propriétaires qui est resté en suspens après le décès brutal de Patrick de Catuelan et le cahier de charges des hippodromes de province qui est piloté communément par Philippe Bouchara et Corine Barbe.
D’autres dossiers commencés en 2004 doivent trouver leur conclusion cette année :
- La restauration (un numéro indigo a enfin été mis en place après plusieurs interventions vigoureuses de notre commission : 08 25 03 01 01 )
- Notre commission souhaite mettre en place des mesures pour valoriser les propriétaires. Une trentaine d’idées dont la faisabilité était plus ou moins réalistes avaient été listées lors d’une réunion très animée.
Cette liste sera reprise et nous espérons trouver quelques mesures concrètes qui rappelleront que sans les propriétaires les courses de chevaux n’existeraient pas.


Commissions Propriétaires
du 8 novembre et du 9 décembre 2004

Ces deux commissions ont porté entre autres sur les deux sujets que nous devons faire aboutir absolument au cours de l’année 2005 : La commission a insisté auprès de notre président Philippe Bouchara pour qu’il use de toute son influence auprès du conseil d’administration et du président Edouard De ROTHSCHILD pour que ces projets se concrétisent enfin en 2005.

I - Réforme de la politique d’agrément
Au cours du mois de mai, Patrick De Catuelan, commissaire chargé du dossier et, malheureusement décédé depuis, avait fait adopter par les membres de la commission à une quasi-unanimité une procédure de validation de la demande d’agrément qu’il devait présenter au conseil d’administration pour une mise en application début 2005. Criquette Head, présidente de l’association des entraîneurs et Corine Barbe avaient participé au débat. 
Les propositions arrêtées par la commission étaient les suivantes :
- Agrément automatique si déclaration de l’ISF.
- Possibilité d’agrément pour les jeunes futurs propriétaires si une caution parentale était apportée.
- Faire porter un seuil unique sur le plan national au montant de 30 000 €. Il est à préciser qu’une très large majorité de la commission souhaitait que ce seuil soit aligné sur celui du trot soit 19 000 €. Pour faciliter la tâche de Patrick De Catuelan, la commission avait accepté que la demande officielle soit de 30 000 € dans un premier temps. 
Depuis le décès de M. De Catuelan, rien n’a été mis en place. Bien au contraire, certaines procédures comme le seuil de 30 000 € sont depuis remises en cause. Philippe Bouchara s’est engagé à faire une intervention officielle auprès du prochain conseil d’administration et devra rappeler qu’une réflexion s’était engagée sur ce thème il y a déjà près de 10 ans. Néanmoins nous restons optimistes car le président de France GALOP semble favorable à une réforme profonde de la politique d’agrément.

II – Cahier des charges des hippodromes de province
Pour des raisons de sécurité et d’accueil des socio-professionnels, il est urgent de mettre en place une charte que la commission propriétaires se propose d’élaborer en collaboration avec M. Jean d’Indy. 
En effet, chaque hippodrome grâce à la décentralisation souhaite légitimement son ou ses évènements. Comme il est difficile de répondre favorablement à tous, seuls ceux qui seront respectueux de cette charte seront récompensés. 
Le dossier « risque de contamination » qui stipule que les entraîneurs seront tenus responsables des éventuelles thérapeutiques ingérés par leur chevaux dans un box qui aurait été mal ou pas du tout nettoyé et contaminé par l’occupant précédent en est la parfaite illustration. Il est clair que seul un président d’hippodrome peu prendre des mesures adéquates à une règle aussi inique.

III – Autres décisions
En dehors des deux dossiers importants, plusieurs autres projets ont été mis en chantier. Certains ont réussis et aboutis, d’autres devront toucher au but en 2005. Cette liste n’est évidemmentpas exhaustive.

A -  Restauration
Le mécontentement des propriétaires ou des habitués fréquentant les restaurants des hippodromes est récurant : trop chers pour une qualité médiocre. La commission a eu l’excellente initiative de convoquer le responsable de « l’Affiche » en juin 2004 dont les membres de notre commission après un tour de table ont très courtoisement reconnu une certaine amélioration de la qualité et du service par rapport aux années passées. Nous avons essayé pendant 3 heures de prendre certaines mesures faciles pour améliorer l’image de marque de la restauration :
• Mise en place d’un numéro indigo afin que l’on puisse réserver une table dans n’importe quel hippodrome de la région parisienne avec le même numéro : le representant de « L’Affiche » s’était engagé à ce que ce numèro soit mis en place en septembre 2004. On attend toujours.
• Mise en place de journées à thèmes dès septembre.
• Filtrage de la clientèle des restaurants panoramiques : ticket d’entrée remboursé sur le prix du repas (par exemple). Pas de nouvelles, peut être en 2005.
• Possibilité de payer par Carte Bancaire au bar : cela semble être fait pour certains bars mais pas tous.
• Possibilité d’une restauration buffet plus pratique notamment pour les professionnels toujours plus pressés. On verra courant 2005.
Là aussi, la force d’inertie semble plus forte que la volonté de chacun.

B - Ce qui a concrètement abouti (en partie)
1. Espace propriétaires : Désormais, ceux-ci sont ouverts à tousles professionnels et propriétaires en semaine mais réservés uniquement à ceux qui ont des partants les jours de fête ou les dimanches. Les espaces vont véritablement exister en 2005. Certains ont été mis en place et améliorés comme Deauville et Auteuil. D’autres comme St Cloud sont en travaux et nous recherchons des emplacements adaptés pour Longchamp et Maisons-Laffitte.
2. Mailing de recrutement de nouveaux propriétaires
Celui-ci a donné de bons résultats avec un vœux de retour de 10% sur un mailing de 1500 personnes. 50 invités ont assisté aux journées de recrutement. Plusieurs d’entre eux ont déjà demandé un dossier d’agrément. Un autre mailing devrait être choisi pour 2005 peut être plus axé sur des clients ayant déjà un profil joueur.
3. Week-end de l’Arc
Il a été unanimement reconnu que cette édition en terme d’image, d’ambiance et de fréquentation a été excellente. Le buffet mis en place gratuitement pour tous les propriétaires ayant un partant pendant le week-end a été reconnu de qualité et abondant. Il y avait longtemps que les propriétaires et leurs invités n’avaient pas été aussi à la fête.
4. La revue du Galop
Le numéro 2 est sorti vers la fin novembre. Même si quelques aménagements restent à faire les 2 premiers numéros ont donné en général plutôt satisfaction aux 5000 propriétaires qui l’ont reçu gratuitement à leur domicile.

Nos petits et grands projets pour 2005
Diverses propositions ou réflexions non aboutis sont à mener rapidement dès le début de l’année.
- Port d’un badge pour tous les invités de propriétaires lors des grandes journées afin que ceux-ci puissent se déplacer librement dans les enceintes réservées et être aisément reconnus ou identifiés par le personnel des hippodromes.
- Réorganisation du corps des commissaires (grand projet).
- Un des membres a proposé qu’un système de « Flash info » soit mis en place sur le site France GALOP. Il s’agirait de vraies informations concernant la vie des propriétaires.
- Mise en place d’une navette style Roland Garros pour les hippodromes d’Auteuil, de Saint Cloud, de Longchamp, puisque les taxis n’ont pas le droit d’y stationner.

Conclusion
Si je devais émettre un vœux pour 2005 concernant cette commission en dehors de la concrétisation des dossiers en cours, ce serait que les membres n’étant quasiment jamais venus au cours de l’année 2004 démissionnent et laissent leur place à d’autres qui auront, peut-être, plus de temps à consacrer à leur passion.


Commission Propriétaires
du 14 septembre 2004

Plusieurs décisions prises lors des dernières commissions n’ont pas pu être mises en application :
- Remise de badges aux propriétaires ayant un partant les dimanches et grandes journées afin que ceux-ci ainsi que leurs invités puissent être reconnus.
- Nous avions demandé lors de la commission consacrée à la restauration (3 heures) qu’un numéro indigo soit mis en place afin de pouvoir réserver une table dans tous les hippodromes parisiens grâce au même numéro.
- Plus grave reste le problème des agréments. Un consensus a été trouvépour que le plat s’aligne sur les conditions du trot (19000 € de revenu par an). En attendant que cela se traduise concrètement dans les faits prochainement.

1 - Meeting Août 2004 : Ouverture du « salon propriétaire »
Jusqu’au mois d’août 04 aucun « espace propriétaire » n’existait à Deauville. Le groupe Barrière a été chargé de la mise en place de ce salon pour y assurer un accueil de qualité offrant une restauration et un bar payant.
Cet espace était réservé à tous les propriétaires durant la semaine et seulement à ceux ayant un partant les week-end.
L’expérience s’est révélée très concluante et chaque membre de la commission souhaite étendre ce même type d’espace à l’ensemble des hippodromes.
2 – Recrutement de nouveaux propriétaires
Un mailing envoyé à 1500 prospects a donné d’excellents résultats puisque le taux de retour a été de 10 %.
Plus de 50 prospects ont déjà assisté aux journées de recrutement sur plusieurs hippodromes. Cinq d’entre eux ont demandé un dossier d’agrément.
La commission souhaite élargir le panel des futurs prospects aux joueurs qui sont probablement des propriétaires potentiels.
3 – La revue du galop
Cette revue est destinée à tous les propriétaires ou associés qui la recevrons gratuitement ; le premier numéro a été envoyé dans les derniers jours de septembre.


Commission Propriétaires
du 29 juin 2004

1) Restauration
Invités : Les responsables de l’Affiche, Michel BERTHEAU, Laurent PASTEUR, Olivier BEAUGNIER, ainsi que Guy CARLE qui collabore avec France Galop sur le dossier restauration. 
Chacun des membres donne son avis sur la restauration sur les hippodromes de France Galop. Malgré une amélioration ces derniers temps, on déplore :
- Service médiocre, inadapté aux impératifs horaires des professionnels
- Peu de souci des besoins du client : fumeur/non fumeur ; pressé ou non
- Mauvais rapport qualité/prix
- Manque de variété dans le choix des menus
- Délais d’attente entre les plats trop importants et des plats qui arrivent souvent froids
- Manque de convivialité
- Difficulté pour réserver (pas de centrale de réservations)
Les responsables de l’Affiche notent ces remarques et reconnaissent leurs difficultés pour assurer des prestations correctes sur les hippodromes :
- Questions sociales
- Dispersion des points restauration dont beaucoup ne sont pas rentables en semaine
- Espaces de travail inadaptés
- Clientèle d’habitués très difficiles à gérer
- Maîtres d’hôtel peu efficaces
Les membres de la Commission émettent quelques souhaits et propositions :
- Mise en place d’un numéro indigo pour la réservation
- Fermeture de certains espaces restauration en semaine
- Restauration à deux vitesses : 1) gastronomique, chère mais de qualité 2) simple, bonne et raisonnable
- Offre type « buffet », plus pratique et plus rapide pour les professionnels
- Journées à thème
- Filtrage de la clientèle des restaurants panoramiques (ticket d’entrée ou autre)
- Possibilité de payer par CB aux bars
- Multiplier les espaces comme le gladiateur
- Tarifs préférentiels
Certaines propositions ont d’ores et déjà reçu l’approbation de l’Affiche :
- Mise en place des journées à thème dès septembre
- Etude pour l’ouverture d’un numéro indigo
Philippe BOUCHARA propose de faire un point en septembre avec les responsables de l’Affiche des actions qui seront réalisées. Les objectifs de France Galop et de l’Affiche convergent : étroite collaboration, fidélisation et prospection d’une nouvelle clientèle.
 
2/ Le magazine des propriétaires (titre provisoire : "La Revue du Galop")
Emmanuel ROUSSEL (journaliste à Paris Turf) a présenté son projet de magazine destiné aux propriétaires français.
Ce magazine sera diffusé gratuitement à tous les propriétaires français actifs et résidant en France (environ 5000). Le premier numéro (N° zéro) sortira mi-septembre et sera entièrement financé par France Galop. Les numéros suivants seront financés pour partie par France Galop et pour partie par les recettes publicitaires.
La Commission approuve la création de ce magazine.

3/ Espace propriétaire à Deauville

L’espace Propriétaires à Deauville sera mis en place en août ; cet espace (ex Salon Miesque) disposera d’une Tribune et d’une petite restauration payante. La Commission confirme sa décision de réserver cet espace aux propriétaires ayant un partant et leurs invités.
 
4/ Point sur le mailing des propriétaires
Opération programmée pour la fin juin (1500 personnes), elle proposera une journée de découverte aux courses. A l’issue de cette journée, l’invité recevra le dépliant « Propriétaire d’un cheval de course… Pourquoi pas vous ? ».


Commission Propriétaires
du 24 mai 2004

Après l’approbation du compte-rendu du 5 mai, la séance s’est ouverte sur la réforme de la politique d’agrément :
 
1/ Politique d’agrément
Patrick de Catuelan, chargé de ce dossier à France Galop, a rappelé les nouvelles dispositions arrêtées, celles-ci devant être validées par les instances de France Galop et des Renseignements Généraux.
- Agrément automatique de nouveaux propriétaires si ceux-ci sont assujettis à l’I.S.F.
- Possibilité de caution parentale si ceux-ci sont déjà propriétaires
- Procédure allégée pour les associés qui demanderaient leur couleur après une période probatoire de 2 années.
- Concernant le seuil d’agrément, et sur insistance de Patrick de Catuelan, le Président Philippe Bouchara a proposé que celui-ci soit de 30 000 € sur le plan national et non de 19 000 € (agrément pour le trot), comme la majorité de la commission l’avait voté lors de la réunion du 5 mai. Néanmoins aucun membre de la commission n’a contesté cette décision.
 
2/ Badges

Mise en place de badges pour les propriétaires et leurs invités ayant un partant les jours de grand prix dès la réouverture de Longchamp le 5 septembre.
Les associés pourront évidemment bénéficier de ce badge.
 
3/ Salons propriétaires
Un long débat a eu lieu sur l’accès réservé de ces salons et surtout sur l’offre que tous les membres de la commission considèrent actuellement comme insuffisant.
Ces salons seront ouverts à tous les professionnels et propriétaires en semaine et réservés uniquement à ceux qui auraient un partant les dimanches, jours de fêtes ou grand prix en semaine. 
Ces salons devront proposer un accueil convivial avec un services de qualité et une restauration payante, simple sans plats chauds. Le café serait offert.
La question des « softs drinks » reste ouverte car ceux-ci étaient gratuits auparavant.
Afin d’arrêter une offre cohérente et acceptable en matière tarifaire la commission recevra les responsables de la société « l’Affiche » chargée de la restauration lors d’une prochaine réunion.
 
4/ Organisation de la journée des propriétaires du 12/8/04

 Après un tour de table, chaque membre de la commission, à une quasi unanimité, a reconnu que cela ressemblait à une fausse « bonne idée » et qu’il était préférable de consacrer ce budget, vraisemblablement considérable, a une valorisation des propriétaires et des professionnels par des mesures ciblées et individualisées.
Ce sujet sera approfondi lors des prochaines commissions.
 
5/ Divers
- Nathalie Desaix a confirmé le succès des « Dimanches au Galop » et remettra à la commission une étude complète et chiffrée de cet événement réussi.
Elle a confirmé une hausse de 14,7 % de CA PMH et du doublement des visiteurs 70 000 au lieu de 35 000 pour les 8 réunions.
- Nous sommes nombreux à suggérer qu’une navette (style R.Garros) soit mise en place dès la rentrée des septembre pour le hippodromes d’Auteuil, de St-Cloud et de Longchamp.


Commission Propriétaires
du 5 Mai 2004

Cette commission a donné lieu à des débats passionnés, mais qui sont restés courtois, grâce à l'esprit consensuel du président. La séance a débuté par la traditionnelle approbation du précédent compte-rendu.

Plusieurs sujets à l'ordre du jour :
 
1/ Accueil des socio-professionnels

Une liste non exhaustive de 33 propositions a été lue par le président, la plupart de ces propositions ont donné lieu a des discussions contradictoires très intéressantes. 
Certaines d'entre elles ont été retenues par la majorité de la Commission :
 - Aménagement de salons réservés aux propriétaires ayant un partant dans la journée. Ces propriétaires ainsi que leurs invités porteraient un badge de reconnaissance. Cela aiderait peut être le personnel de l'hippodrome à leur apporter plus d'attention et de considération.
- Nombreux sont ceux qui souhaiteraient qu'Equidia apporte (quand cela est possible) plus d'intérêt aux propriétaires ayant un partant dans la réunion.
- Restauration à revoir dans son ensemble: prévoir une restauration simple à plusieurs tarifs.
- Élaboration d'un guide fiscal du propriétaire.
- Nomination d'un responsable des relations avec les propriétaires au sein de France Galop.
- Affichage clair et rapide à l'arrivée des courses.
- Mise à disposition de véhicules électriques sur les centres d'entrainements pour les propriétaires ayant du mal a se déplacer.
- Installation de bornes de taxis sur les hippodromes.
- Actualisation du site internet.
- Revoir le degré des lettres de relance de France Galop, pour éviter que les lettres de relance se croisent.
- Simplification du système d'agrément.
- Suppression des minimas de revenus (voir ci-dessous)
etc...
 
2/ Réforme de la politique d'agrément

Au cours des années 90 l'ex président des entraîneurs Mr Bonaventure avait demandé qu'un seuil de revenu soit exigé pour devenir propriétaire afin de protéger, pensait-il, les entraîneurs des mauvais payeurs.
Sans vouloir polémiquer, il est clair que l'ensemble des socio-professionnels considèrent que ce fut une mesure totalement inefficace qui eu comme seul conséquence de décourager d'éventuels futurs propriétaires. Par ailleurs les entraîneurs soulignent à juste titre qu'ils sont chefs d'entreprise avant d'être entraîneurs et qu'un chef d'entreprise se devait de savoir assumer le choix de ses clients.
En conclusion et après un long débat, une forte majorité de la commission s'est prononcée pour une parité trop/galop (18.000 €) pour le seuil de revenus minimum exigé pour accéder à l’agrément.
Néanmoins José Bruneau de la Salle et Patrick de Catuelan étant chargés de négocier ce dossier avec la tutelle semblaient préférer procéder par étapes et souhaitaient dans un premier temps que le seuil d'agrément soit ramené de 70.000 € à 30.000 € même s'ils convenaient que ce seuil n'avait strictement aucun intérêt sauf de faciliter leur négociation auprès de la tutelle. La majorité des membres n'ont pas suivis leur argumentaire.
Par ailleurs toutes les personnes assujetties à l'IFS pourront bénéficier désormais d'un agrément automatique.
 
3/ Espace propriétaires
Selon le président les souhaits de la commission concernant chaque hippodrome ont été formulé(s) aux différentes instances , nous attendons les réponses.
 
4/ Une nouvelle plaquette « propriétaires » est en cours d'élaboration,quelques projets ont été présenté(s).
 
Le président Philippe Bouchara a conclu la séance en demandant à chacun de réfléchir à la "Journée des propriétaires" que la commission souhaite organiser et qui aura lieu le 12/09 à l'occasion du Prix Vermeille.


Commission Propriétaires
du 1 avril 2004

Cette réunion fut principalement axée sur l'accueil des socio-professionnels,
et principalement sur celui des propriétaires.
Certains membres de la commission ont même suggéré que les salons de propriétaires leur soit exclusivement réservés. Un choix de ces espaces a été proposé par les différents membres. Phillipe Bouchara a retenu les différentes propositions
et essayera d'obtenir des instances concernées un accord de principe dans un premier temps. les seuls emplacements qui donnent satisfaction actuellement sont ceux d'Auteuil et de St Cloud (qui est complètement à repenser et à refaire).

Au cours de cette réunion Valérie Desaix s'est présentée comme la remplaçante d'Olivier Guiguet. Elle nous a rapidement exposé ce que les 8 journées portes ouvertes appelées "Dimanche au Galop" allaient proposer aux visiteurs. Ces journées se situeront entre le 5 avril et le 24 mai.
La première journée peut-être considérée comme un succès puisque 8000 spectateurs au lieu de 4000 en 2003 se sont rendus à Longchamp le 5 avril et que les enjeux PMH ont été en augmentation de 15% par rapport à 2003. De plus, le marathon de Paris a probablement découragé un certain nombre de visiteurs.
Le vecteur de communication de ces journées reste principalement la Presse généraliste et de loisirs (Le Parisien, Figaroscope, URBAN).
Ce qui est proposé entre autres :
- Un brunch payant de 22€ ou 24€ (avec un bon de jeu) et de 15€ pour les
enfants (trop cher).
- Une photo gratuite avec les enfants en situation de jockey (très sympa)
- Baptêmes de poneys, etc.

Le problème de la restauration a de nouveau été évoqué avec les plaintes
justifiées d'usage. La commission a demandé, afin de réétudier la question, le cahier des charges de la restauration.
Il est à noter que 25% du budget de communication annuel est consacré à la journée de l'Arc de Triomphe.
L'ordre du jour prévoyait une discussion de la mission "Portail Location". Le sujet n'a pas pu être abordé faute de temps.


Commission Propriétaires
du 8 mars 2004

Première réunion de la nouvelle Commission Propriétaires et Accueil des Socioprofessionnels.
Le Président Philippe Bouchara présente le champ d’action de la Commission.
La Commission, par l’intermédiaire de son Président, rendra compte de ses travaux au Conseil d’Administration et pourra lui soumettra des projets (évalués en termes de moyens humains et financiers). Le Conseil d’Administration décidera de leur réalisation ou pas. Une fois validée et le budget alloué en conséquence, la direction concernée de France Galop mettra en œuvre le projet en liaison avec la Commission.

Les trois grandes missions de la Commission sont :
- Plan d’action pour le recrutement et la fidélisation des propriétaires ;
- Actions de communication vers le propriétariat – Organisation d’événements
- Moyens d’améliorer l’accueil des socioprofessionnels

Philippe Bouchara, président de cette Commission, Corine Barande Barbe, présidente de la Commission Investissements et Modernisation des sites et Michel Denisot, président de la Commission Image Communication et Promotion travaillent en étroite collaboration en raison d’importantes synergies.

Chacun des participants se présente à l’occasion d’un tour de table.
Les membres de la Commission vont adresser leurs remarques sur les disfonctionnements qu’ils constatent sur les sites de France Galop, afin d’en étudier la synthèse à la prochaine réunion.
Le processus d’agrément est détaillé par Monique Prunet et Marc Joigny. Il est ensuite commenté par les participants.
La multiplication des contentieux entre entraîneurs et propriétaires « mauvais payeurs » est évoquée, ainsi que les procédures mise en place.
La nécessité de revaloriser le statut de propriétaire est soulignée. L’idée d’un badge signalant les propriétaires ayant un partant dans la réunion est bien accueillie.
Il est important de mieux informer les investisseurs potentiels sur la fiscalité des propriétaires qui est bien meilleure que l’on ne le croit.

De nombreux chiffres sont cités : la baisse du nombre de propriétaires, l’augmentation du nombre des associations, des sociétés civiles et des porteurs de parts. Le nombre des bailleurs et des permis d’entraîner est stable.
Les participants s’accordent sur les principes suivants :
- S
implifier la procédure d’agrément.
- Harmoniser voire supprimer les seuils de revenus.
- Valoriser le propriétariat, la fiscalité et les associés.
- Soutenir les entraîneurs, vecteurs naturels des propriétaires.

L’assistance étant très inspirée et donc fort prolixe, l’évocation du Portail Location est remise à la prochaine fois. Les prochaines réunions auront lieu le 1/4, le 5/5, le 24/5 et le 25/6.


Réunion du Groupe de travail Propriétaires
du 25 avril 2003

La Présidente débute la séance par un hommage au Président Lagardère et propose de continuer sur la lancée initiée par lui.

Quelques chiffres sur les propriétaires 2002
Par rapport à 2001 : en 2002 le nombre de couleurs déclarées a un peu baissé (elles disparaissent après 10 ans sans courir), le nombre de propriétaires actif a un peu augmenté . Le nombre des agréments obtenus est en hausse. Il y a moins de chevaux à l’entraînement, mais la moyenne des chevaux par propriétaire est en hausse.
Il est regrettable de constater que si en 1992 , il y avait 4003 propriétaires, en 2002, malgré les nouveaux propriétaires, il n’en reste plus que 2709.
Concernant les seuls résidents, la baisse est de 14 % (1992 = 3237, fin 2000 = 2790)

Recrutement

Une action de marketing relationnel, un mailing, est proposé : il s’inspire des actions entreprises en Grande Bretagne.
Ce mailing personnalisé sera adressé à un fichier de cadres supérieurs et dirigeants avec proposition d’une journée personnalisée et très qualitative « à la découverte du monde des courses et du propriétariat ». Selon le contacts avec ceux qui répondront, une matinée à l’entraînement et une après midi aux courses seront proposées. Les membres de la Commission et des entraîneurs seront mis à contribution.

Fidélisation
- Une action de fidélisation sera entreprise le jour du Grand Steeple avec pour objectif de valoriser les propriétaires et les entraîneurs et d’affirmer la politique relationnelle de France Galop.
Une cassette vidéo et un DVD retraçant la journée du Grand Steeple, les courses de la journée et le kaléidoscope seront envoyés à tous les propriétaires et entraîneurs ayant un partant dans la réunion.
Le film commencera et se terminera avec le film publicitaire « c’est déjà une victoire d’être au départ », le message de la fin étant modifié : « c’était déjà une victoire d’être au départ, vous y étiez, Bravo et merci ».
Chaque envoi sera acccompagné d’une lettre signée de Louis Romanet, directeur général.
- A partir de juin 2003, chaque première victoire d’un propriétaire occasionnera l’envoi d’une lettre de félicitations de Monsieur L. Romanet et d’un magnum de champagne Moët et Chandon. L’objectif est la valorisation et la fidélisation des propriétaires.

Questions diverses
Nous signalons que des propriétaires se plaignent d’être débités au profit de syndicat sans y avoir adhéré.
Nous signalons que les lettres de relance pour compte débiteurs se croisent régulièrement avec des crédits par chèque ou grâce à des performances d’un cheval de ce propriétaire. Nous proposons de rallonger légèrement le délai entre l’apparition du découvert et l’envoi de la relance.
Nous demandons une meilleure reconnaissance à tous les niveaux des propriétaires associés qui ne profitent pas des valorisations dès lors que leur cheval court sous les couleurs d’un autre associé.
Cette remarque est valable dans les statistiques, et les éliminations des chevaux appartenant à un même propriétaire. Si les couleurs sont les mêmes, les associés peuvent être différents et les différentes associations ne devraient pas être considérées comme la même personne juridique.



Réunion du Groupe de travail Propriétaires
du 19 avril 2002
Sujet de la réunion : Résultats de l'enquête sur les anciens et nouveaux propriétaires

Cette enquête a été programmée suite au constat implacable d'une érosion lente mais régulière du nombre de propriétaires de chevaux participant aux courses de Galop. L'objectif est d'en déterminer les causes pour enrayer cette baisse et encourager l'engagement de nouveaux propriétaires.

Quelques chiffres :
Le nombre de propriétaires est passé de 4003 en 1992 à 2733 en 2001 soit une baisse de 32%
Concernant les seuls résidents la baisse est de 14 % (1992 = 3237, fin 2000 = 2790)
Les nouveaux enregistrements de couleurs sont en baisse :
En 1980 = 539
En 1990 = 414
En 2000 = 276
Soit une baisse de 33% sur les dernières années et de 49% sur les 20 dernières années.

Cette baisse concerne tous les types de propriétaires : Sur 9 ans :
propriétaires de 1 à 2 chevaux = baisse de 31%
propriétaires de 3 à 4 chevaux = baisse de 26 %
propriétaires de 5 à 7 chevaux = baisse de 41 %
propriétaires de 15 à 19 chevaux = baisse de 22 %
propriétaires de 20 à 24 chevaux = baisse de 53 %
Seuls les propriétaires de plus de 50 chevaux sont en stagnation, mais leur nombre est réduit.

Tous les types de courses font face à une baisse du nombre de partants potentiels ( un peu plus en obstacles qu'en plat)

L'enquête : Une centaine de personnes ont été interrogées :
- 50 personnes n'ayant plus de partants depuis 98
- 50 personnes ayant obtenu leurs couleurs en 2000 ou 2001


Arrêt de l'activité - Profil :
80% ont dépassé la cinquantaine - 36% ont plus de 60 ans
36% sont retraités, dont un tiers étaient exploitants agricoles
Leur activité a duré de 11 à 20 ans pour 42% et plus de 20 ans pour 28%.
Si beaucoup sont arrivés au terme de leur carrière de propriétaire, certains n'ont pas totalement abandonné l'idée de faire courir.

Arrêt de l'activité - Causes :
En dehors de l'âge, trois causes principales sont évoquées :
1) Les coûts : pensions, soins, transports.
2) La difficulté à gagner une course. Au-delà des finances, la victoire est un aboutissement et ils jugent insuffisante la qualité des chevaux possédés (comparaison avec les gros propriétaires)
3) Lassitude envers le milieu et les entraîneurs qui semblent considérés comme responsables des mauvais résultats (42%). S'y ajoutent une méfiance envers le commerce des chevaux ressenti comme "pourri" et même une défiance vis-à-vis de France Galop qui serait complice.
L'arrêt de l'activité est ressenti comme une grande déception.

Début d'activité - Profil :
30% ont moins de 40 ans, 34% ont de 40 à 49 ans.
Professions : 19% (petits) patrons, 17% professions libérales et 15% cadres supérieurs
22% sont Parisiens et 30% habitent le Sud
42 % ont des revenus inférieurs à 300KF
32% possèdent 1 seul cheval et 48% 2 à 4 chevaux

Début d'activité - Attentes :
Tous ont la passion du cheval et fréquentaient les propriétaires avant de le devenir.
Leur ambition première est de gagner une course (66%) .
44% souhaiteraient constituer une écurie, grossir, courir de grandes courses.
30% souhaitent rester de petits propriétaires et faire le mieux possible comme cela.
Ils sont frappés par la concurrence des gros propriétaires, surtout en province (70%).
Ils se plaignent du coût et de la faiblesse du retour à l'investissement.
Ils se plaignent beaucoup moins des entraîneurs (14%).
Ils sont plus critiques sur la qualité de l'accueil et la mauvaise image des courses auprès du public
Ils regrettent le manque de soutien et d'accompagnement de France Galop dans leurs débuts.
Ils souhaiteraient avoir plus de temps à consacrer à cette activité.
Ils trouvent complexe le processus d'achat d'un cheval
Ils trouvent difficile de recruter le bon entourage
Ils sont néanmoins très enthousiastes.

Il serait intéressant de rapprocher les résultats de cette enquête de ceux de celle que nous avions initiée et qui a été effectuée sur un échantillon de 500 personnes en activité en 1999.


Réunion du Groupe de travail Propriétaires
du 11 décembre 2001

Sujet de la réunion : Conditions de l'accord de l'agrément au propriétaire

Deux problèmes principaux ont été étudiés :
- Longueur excessive du délai pour obtenir une réponse des renseignements généraux : 2 à 6 mois
- Le seuil financier exigé pour obtenir les couleurs (seuils différents pour la Région parisienne, la grande province et la petite province)

Concernant le seuil financier, il faut savoir qu'il a été rehaussé il y 3 ans.
Pour 276 demandes d'agrément positives, 49 ajournements dont 80% pour raisons de revenus.
L'objectif du seuil est de lutter contre les nombreuses carences de paiement de pension.
Plutôt qu'à une vraie incapacité de payer, nous pensons que les carences de paiement sont plutôt dues à la lassitude qu'initie la faiblesse du taux de couverture (les allocations ne couvrent que 40% des frais ). Le solde déficitaire de la masse des propriétaires ne les incite pas à régler leurs échéances
Les professionnels précisent que ce ne sont pas les propriétaires les plus "riches" qui paient le mieux (loin de là).
Nous apprenons que dans 70% des dossiers refusés pour capacité financière trop basse, une enquête complémentaire peut aboutir à l'agrément.
Ce qui nous confirme dans notre sentiment que la déclaration de revenus n'est pas le reflet exact des moyens financiers, que la solution des seuils décourage et ne résout rien.

Remarques en vrac :
Le Code des courses cherche en priorité à protéger les courses des affaires de jeux.
Lorsque l'on suspend un agrément pour non-paiement des pensions, l'entraîneur est également pénalisé puisqu'il perd l'espoir de voir la dette comblée par d'éventuels gains en course.
En Allemagne et en Grande-Bretagne, les conditions d'agrément sont plus souples, pourtant les propriétaires agréés dans ces pays sont automatiquement agréés en France.
La Commission recommande un seuil unique à 45KF, un assouplissement pour les enfants et les époux de propriétaires sous réserve d'une caution bancaire. Elle demande une analyse de la population des mauvais payeurs et suggère l'établissement d'un contrat-type propriétaires / entraîneurs dont le modèle serait diffusé par France Galop et qui permettrait un recours aux deux parties en cas de litiges.
A la demande du Conseil d'Administration, un groupe de travail devra réfléchir sur le sujet.
Ce groupe sera réuni le 4 avril 2002. Une longue décision le conduira à suggérer le maintien de l'enquête de moralité des renseignements généraux et un retour de la décision finale aux Commissaires qui se chargeraient de l'étude du dossier financier.
Ce fonctionnement diminuerait considérablement l'aspect "policier" des investigations, mais reporte une lourde responsabilité aux Commissaires qui devront se réunir poury réfléchir.


Réunion du Groupe de travail Propriétaires
du 19 octobre 2001

La réunion a été ouverte par la Présidente : Mme Annie Michel-Goursolas.

Nous avons découvert le joli « ensemble bleu et or » qui attendait les propriétaires de partants pendant le week-end de l'Arc de Triomphe, dans leur chambre d'hôtel.
Très accueillant et informatif, avec le programme des courses, le Paris-Turf, des invitations-badges et places louées ; plus une brochure sur Longchamp et les divers parcours y étaient ajoutée avec de nombreux contacts utiles. L'initiative est heureuse et chaleureuse, à renouveler.
Nous avons revu le Clip qui mérite d'être complété par une page finale sur l'exultation qui entoure une victoire. La cible de ce clip mérite d'être étendue. Une version courte retravaillée pourrait servir sur Equidia.

Les nouvelles plaquettes sont très réussies. Elles existent en français et en anglais. Il faudra en distribuer à beaucoup d'acteurs susceptibles de véhiculer une bonne image des courses et les transmettre aux propriétaires qui y trouveront des renseignements utiles.
Le kit d'accueil « vert France Galop » qui sera envoyé aux nouveaux propriétaires est très complet. Le guide, les contacts, les invitations, la carte de propriétaire et même une charmante petite paire de jumelles ! On aurait presque envie de redemander ses couleurs !
Une suggestion : l'idée d'une carte type à remplir pour le conjoint/compagnon du nouveau propriétaire a été retenue.

L'étude sur les raisons de la désaffection de nombreux propriétaires français s'annonce très coûteuse. Il faut réfléchir aux priorités et surtout passer le listing au crible pour en éliminer les noms de ceux qui ont simplement disparu ou dont les raisons de cesser sont connues.
Il est certain que cette enquête personnalisée peut réactiver des vocations, dans la mesure où les raisons de cessations n'auraient plus lieu d'être. Elle peut également nous faire comprendre quelles étaient les raisons du début d'activité. évidemment, si ces raisons étaient irréalistes, la cessation était inévitable.
Cible principale de cette demande de renseignements : les propriétaires n'ayant plus de chevaux à l'entraînement depuis au moins deux ans.

La prochaine réunion sera consacrée exclusivement à l'étude des modifications nécessaires dans le système des agréments des nouveaux propriétaires (baisse des seuils, autorisation d'une caution pour les conjoints ou descendants de propriétaires existants)... La Commission a reconnu les limites de son action si elle ne peut proposer des réformes importantes dans ce domaine.
En attendant, voyons comment la présidente de la Commission présentera le problème du recrutement des nouveaux propriétaires lors de la présentation du travail de la commission lors de la prochaine réunion du Comité.
La prochaine réunion de la Commission Propriétaires est prévue le 11 Décembre


Réunion du Groupe de travail Propriétaires
du 4 mai 2001

 

M. J.C. Seroul étant démissionnaire, la réunion est ouverte par la nouvelle présidente / Mme Annie Michel-Goursolas.

Une étude sera menée afin d'étudier les raisons de la désaffection de nombreux propriétaires français. Cible principale de cette demande de renseignements : les propriétaires n'ayant plus de chevaux à l'entrainement depuis au moins deux ans. L'enquête s'inspirera d'une étude britanique équivalente, mise au point par le BHB. Toutefois il sera tenu compte des différences de mentalités françaises et britanniques.

L'examen minutieux des nouvelles plaquettes, livres et clips vidéos a suscité les commentaires suivants :
- La plaquette d'information généale pour intéresser de nouveaux propriétaires regorge de bons conseils en première approche.
- Le livre qui est distribué dans le "kit d'accueil" comporte plus de détails.
- Le clip vidéo qui doit inciter à tenter l'expérience a encore besoin d'être travaillé, mais s'anonce comme un bon moyen de transmettre à travers Equidia et Canal + un message touchant le grand public.
- Les nouvelles brochures du dossier propriétaires sont en couleurs, donc moins rébarbatives.
- Le site Internet France Galop comportera un dossier spécial pour les nouveaux propriétaires avec une section "couleurs" qui permettra de visionner les casaques en 3 dimensions, et d'en connâitre la disponibilité en temps réel.
Par ailleurs le budget a été soigneusement examiné, ainsi que la mise en place d'un service d'aide spécifique aux propriétaires étrangers.

Une proposition concernant les écuries de groupe est en cours d'examen.

Il semble que les journées Grandes Ecoles soient un succès total. Elles seront donc reconduites.